|

Janvier-février

1. Parlement/Gouvernement

Question parlementaire : quel avenir pour les centres culturels ?

Lors de la Commission Culture du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 4 février 2016, M. Olivier Maroy (MR) a interpellé la Ministre de la Culture, Joëlle Milquet, à propos de l’avenir des Centres culturels, faisant référence aux déclarations d’Yves Vasseur, Directeur sortant du Manège.Mons, dans une interview de La Libre Belgique : « Personne n’ose le dire, mais les budgets culturels vont droit dans le mur en Fédération Wallonie-Bruxelles. La situation est délétère. (…) Est-ce alors sage de garder 300 centres culturels en Wallonie et six proches en Mons-Borinage ? » (lire l’article). Dans sa réponse, la Ministre rappelle qu’il y a bien 115 Centres culturels reconnus au total et non 300, et que Monsieur Vasseur rassemble probablement sous le vocable générique de « centres culturels » des institutions diverses dont les missions, cahiers des charges, financements et modes de gestion diffèrent de ceux des associations reconnues en vertu du Décret du secteur. Quant à l’avenir des Centres culturels, la Ministre soutient qu’il est légitime que le secteur soit refinancé mais que, à enveloppe fermée, le dégagement de ces moyens passera par une optimalisation budgétaire, des glissements au sein des enveloppes de la culture et une mutualisation des coûts de fonctionnement (lire le compte-rendu de la Commission p 13-15).

Budget 2016

Le budget initial de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour l’année 2016 a été adopté par le Parlement le 10 décembre 2015. La structure du budget de la culture y est modifiée : précédemment inscrit au sein de la Division organique 20 relative aux affaires générales, le budget relatif aux Centres culturels constitue dorénavant le « programme 1 » de la Division organique 28 « Décentralisation culturelle » qui comprend également le budget des Point.Culture et des Centres d’expression et de créativité.  Autre nouveauté : la distinction entre les subventions des Centres culturels en région Wallonne et en Région Bruxelles-Capitale disparaît ; leurs subventions sont incorporées au sein du même article budgétaire.
Le budget initial 2016 du programme Centres culturels est de 17.496.000€ contre 17.451.000€ en 2015, soit une progression de 45.000€ des crédits de fonctionnement (16.827.000€ contre 16.782.000€ en 2015) en prévision de l’indexation de la part sectorielle de la subvention emploi. Les crédits destinés aux projets extraordinaires sont maintenus à 475.000€ et l’enveloppe de soutien aux organisations représentatives et réseaux reste identique à celle de 2015, soit 194.000€. Le statu quo est également de mise en ce qui concerne le budget initial relatif aux subventions d’équipement aux associations (enveloppe transversale aux secteurs) : 160.000€.

Bouger les Lignes

La synthèse finale de la Coupole « Artistes au Centre » a été présentée par la Ministre Joëlle Milquet le 22 janvier dernier à Liège à l’Opéra Royal de Wallonie. La coupole a formulé 10 priorités dont la Ministre pourra s’inspirer pour initier de nouvelles orientations en matière de politique culturelle. Cet événement marquait également le lancement des coupoles de réflexion « Entrepreneuriat culturel » et « Nouvelle gouvernance culturelle » tandis que la Coupole « Démocratie et diversité culturelle » a entamé ses travaux ce jeudi 28 janvier.
Prochains rendez-vous :
- Coupole « Entrepreneuriat culturel » : les mardis 8 et 15 mars 2016
- Coupole « Démocratie et diversité culturelle » (ateliers accessibilité, médiation culturelle, diversité/décloisonnement) : les lundis 11 et 25 avril,  mardi 3 mai, lundi 9 mai, jeudi 12 mai, mercredi 25 mai. 
- Coupole « Nouvelle gouvernance culturelle » : 7 ateliers répartis les jeudis 2 et 9 juin 2016.

 

 

Haut de page

 

2. Transition/Application du Décret du 21 novembre 2013

Application budgétaire du Décret

A l’occasion de la journée professionnelle de l’ASTRAC, le Directeur adjoint du Cabinet Culture, Thomas Prédour, a réaffirmé la volonté de la Ministre de financer progressivement les Centres culturels reconnus à partir de 2017. Les différents scénarios d’une application budgétaire progressive du Décret ont été mis en réflexion au sein d’un groupe de travail composé de Thomas Prédour, de la Direction des Centres culturels, de l’Inspecteur général de la Culture, d’un représentant des Provinces, d’un représentant de la COCOF et de membres de la 3C (lire CCactus de décembre) qui a livré ses conclusions fin janvier. La Ministre devrait prochainement se prononcer sur les propositions, ce qui devrait notamment permettre de finaliser les termes des contrats-programmes des trois premiers centres culturels reconnus dans le décret du 21 novembre 2013.

 

Haut de page

 

3. Gestion administrative

Fonctionnement

Le courrier circulaire de fin d’année 2015 et le mémento permettant aux Centres culturels d’élaborer le rapport d’activités de l’année 2015 afin de justifier la subvention de fonctionnement ont été envoyés fin décembre. Conformément à l’article 13 §4 du Décret-programme du 14 juillet 2015, les Centres culturels en période de transition vers le Décret du 21 novembre 2013 ont dorénavant la liberté d’adapter leur projet tel qu’il figure à l’article 3 du contrat-programme prolongé par avenant. Le rapport annuel transmis par le Centre culturel inclura dès lors un rapport sur l’adaptation de son cadre référentiel et institutionnel aux exigences du décret.

Emploi/non-marchand

La Direction  de l’Emploi non-marchand invite tous les opérateurs relevant du décret emploi 2008 à encoder dans SICE les données relatives aux rémunérations des travailleurs durant l’année 2014 entre le 1er mars et le 31 mai 2016. Les testeurs de l’année 2015 en sont dispensés. Des séances d’information à destination des employeurs concernant l’encodage dans SICE sont en cours : prochaines séances le mardi 23 février à Namur, le mercredi 24 février à Bertrix, le jeudi 25 février à Liège et le lundi 29 février à Bruxelles. Les inscriptions se font auprès de l’UNIPSO, via un formulaire électronique.

 

Haut de page

 

4. Infos intersectorielles

Arts de la scène

Sur proposition de la Ministre Joëlle Milquet, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté, en première lecture, un avant-projet de décret modifiant le décret-cadre du 10 avril 2003 relatif à la reconnaissance et au subventionnement du secteur professionnel des Arts de la Scène. L’avant-projet de décret entend déployer un cadre nouveau pour l’ensemble du secteur professionnel des Arts de la Scène : théâtre, danse, musique classique, non classique et contemporaine, arts forains, du cirque et de la rue et interdisciplinaire ainsi que le conte, dorénavant reconnu comme discipline à part entière. Les dispositions de l’avant-projet prévoient, entre autres, l’alignement de l’échéancier des contrats-programmes qui seront conclus pour une durée de 5 ans (au lieu de 2 ou 4 ans actuellement) à partir du 1er janvier 2018 (avec une période de transition pour l’année 2017), une plus grande transparence dans l’affectation des budgets et la fixation de normes en matière d’investissement dans l’emploi artistique, l’obligation de renforcer l’optimalisation et la mutualisation en vue de diminuer les charges de fonctionnement des institutions et la mise en place d’une stratégie numérique. Plus d’infos sur milquet.cfwb.be.

Bilan des Tournées Art et vie 2015

Le rapport annuel 2015 du Service de la Diffusion des Arts de la scène présentant le bilan des Tournées Art et Vie, le programme de soutien à la décentralisation des arts de la scène pour le tout public, est en ligne. Les Centres culturels demeurent les partenaires prioritaires du programme : sur les 2519 représentations soutenues dans ce cadre, 1476 sont le fait de centres culturels reconnus pour un montant de 708.895€ (sur un total de 1.173.030€). Le budget consacré aux Tournées Art et Vie, en diminution depuis 2009, a dû être une nouvelle fois réduit de 3% en 2015. En 2016, une augmentation de budget de 100.000 € permet heureusement de compenser les restrictions successives.

 

Haut de page

 

5. Formations

  • « Piloter un Centre culturel aujourd’hui » : élaborée par le CESEP, à l’initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la formation s’adresse aux directeurs/trices et responsables de projets en Centres culturels en période de transition vers le nouveau Décret. 126 personnes issues de 76 Centres cultures y ont participé en 2014 et 2015. Prochains modules en septembre-octobre 2016 à  Namur, renseignements et inscriptions sur www.cesep.be
  • Catalogue des formations du Service de la Lecture publique du 1er semestre 2016 : certaines formations sont ouvertes aux partenaires socioculturels des bibliothèques : colloque « autour de la médiation » (intervenants : Céline Martin, Marc Maesschalck) le 7 mars ; formation « L’éducation permanente – qu’en est-il aujourd’hui ? » par Céline Martin les 9, 23 mai et 6 juin.
  • Ateliers d’échanges de pratiques pour l’action culturelle : La Province de Namur déploie des ateliers d’échanges de pratiques autour des outils d’évaluation et de l’animation des lieux de participation durant le 1er semestre 2016. 
  • Brussels Academy : 3 nouveaux cycles de cours gratuits de février à juin 2016. Au programme : les chantiers bruxellois, la zone du canal et regards croisés sur Molenbeek où différents thèmes comme la sécurité, l’enseignement, le logement etc. seront abordés.

 

Haut de page

 

6. Etudes, sondages

Le CESEP, le SAW-B et Smart lancent une étude sur le secteur associatif belge francophone. L’objectif : explorer des initiatives qui partagent une forme de résistance aux politiques néolibérales et explorent des projets de société alternatifs. Participer.

 

Haut de page

 

7. Appels à projets

  • Prix Ethias-ACC saison 2016-2017 : pour sa 23ème édition, Ethias, partenaire de l’ACC, entend soutenir des projets de Centres culturels autour de la thématique générale de « l’exercice pratique des droits culturels » pouvant porter sur une action spécifique ou une démarche transversale. 3 prix de 4000 €, 2500 € et 2000 € seront octroyés. Date limite de remise du dossier : le 15 mai 2016 (à minuit). Plus d’infos et vade-mecum sur www.centres-culturels.be.
  • Conventions de 3 ans (maximum 22-25.000€/an/opérateur) à partir du 1er septembre 2016 en soutien à des « partenariats privilégiés » entre écoles et opérateurs culturels dans le cadre du décret culture/école du 24 mars 2006. Date limite de remise des candidatures : le 15 mars 2016. Plus d’infos sur www.culture-enseignement.cfwb.be.
  • Ville des Mots 2017 : les communes de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans lesquelles un Centre culturel reconnu est implanté sont prioritaires pour répondre à l'appel pour devenir la "Ville des mots 2017". La fête de la langue française se tiendra du 18 au 26 mars 2017. Une subvention de 30.000 € sera octroyée à l'opérateur désigné. Date limite de remise des candidatures : le 15 mars 2016. Plus d'infos.

 

Haut de page

 

8. Publications

  • Revue Lectures n°194 de janvier-février 2016 : dossier (p.79-85) consacré au développement durable en bibliothèques mais aussi dans les autres lieux culturels en mettant par exemple en avant des bonnes pratiques et projets « verts » déployés par des Centres culturels (encart page 84).
  • Rapport fédéral de la lutte contre la pauvreté : chapitre relatif aux recommandations en matière de culture, auquel l’ACC a contribué via une concertation organisée entre 34 organisations sociales et culturelles.
  • N°0 du périodique « Actions » édité par le Centre de Théâtre Action : débat et réflexion sur des questions qui préoccupent les compagnies de théâtre-action mais aussi d’autres secteurs environnants. Les 3 premiers numéros de « Actions » seront consacrés à la question de la militance, aux notions d’engagement et de citoyenneté.
  • Journal de Culture & Démocratie n°40 de décembre 2015 : ce numéro proposé un dossier « Qu’est-ce que le socioculturel aujourd’hui ? » contenant, notamment, un article critique sur l’analyse partagée du territoire (p.10 et 11).
  • Ecrire pour être lu : comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre : publication de la Direction de la langue française qui propose 32 conseils de rédaction de courriers, rapports d’activités, brochures explicatives.

 

Haut de page

 

9. Agenda

  • 26 février : Inculture(s) 2 – L’éducation, conférence gesticulée de Frank Lepage « Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres ? » ou « Comment j’ai raté mon ascension sociale ? » à la Maison de la Culture de la Province de Namur. Plus d’infos : Province de Namur.
  • Du 29 février au 4 mars dans la province de Namur, du 8 au 11 mars dans le Luxembourg et du 14 au 18 mars dans la province de Liège : 2ème édition de la Caravane du Court, organisée par le FIFF, les Provinces de Liège, Namur et Luxembourg. Au programme, une projection de 5 courts-métrages, en présence des réalisateurs et pour 4 € seulement. Plus d’infos.
  • Du 12 au 20 mars : l’opération « La Langue française en fête » nous invite à jouer avec les mots. Péruwelz sera la "Ville des mots 2016", succédant à Mons (1996), Huy (1997), Braine-l’Alleud (1998), Dinant (1999), Tournai (2001), Namur (2002), Watermael-Boitsfort (2003), Habay (2004), Nivelles (2005), Mouscron (2006), Liège (2007), La Louvière (2008), Bruxelles (2009), Marche (2010), Verviers (2011), Molenbeek (2012), Soignies (2013), Charleroi (2014) et Saint-Gilles (2015). De multiples activités sont prévues au programme. Plus d’infos sur  www.lalanguefrancaiseenfete.be.

 

Haut de page