|

Projet de budget 2015 de la Fédération Wallonie-Bruxelles

15.10.2014 16:54 Il y a : 5 yrs

Le budget de la culture est globalement préservé par les mesures d'économie. Les contrats-programmes subissent 1% de réduction. L'application du nouveau décret relatif aux centres culturels reste au programme.


Le conclave budgétaire a abouti ce lundi 13 octobre à l'adoption par le Gouvernement d'un projet de budget 2015, qui devrait être soumis au vote du Parlement le vendredi 24 octobre.

Une économie de 140 millions sera réalisée sur le budget de la Fédération, réduisant le déficit affiché initialement (310 millions) à 170 millions. Le retour progressif à l'équilibre budgétaire est visé pour 2018. La trajectoire budgétaire et les mesures envisagées pour y parvenir ne sont pas encore connues.

Le budget consacré à la Culture est globalement stable: il passe de 288 à 295 millions d'euros (l'excédent étant lié à Mons 2015, qui participe cependant à l'effort : il n'obtient en 2015 que 8,5 millions sur les 10 millions prévus).

Les coupes claires sont évitées, certains budgets seront même renforcés: c'est le cas du soutien à la création dans toutes les disciplines, des initiatives culture-école et du théâtre jeune public, ou encore de la mise en application du décret sur les centres d'expression et de créativité (CEC).

Les économies seront réalisées en priorité sur les budgets facultatifs et ponctuels ("extraordinaires"), qui diminuent de 3%. Les institutions liées par conventions ou contrats-programmes (hors législations "organiques" dites "code 4"), qui souffraient déjà de la non-indexation de leurs subventions,  devront cependant contribuer à l'effort à raison d'une diminution linéaire de 1% ; c'est le cas des contrats-programmes des centres culturels.

La menace d'un moratoire sur l'application des décrets est levée en ce qui concerne le décret sur les CEC et le décret relatif aux Centres culturels. La Ministre Joëlle Milquet annonce ainsi sa volonté d'appliquer le nouveau décret CC - même si la mesure est sans incidence budgétaire en 2015.

Lire plus: sur le site de la Ministre.