|

2011, Année européenne du bénévolat

20.12.2010 00:00 Il y a : 8 yrs

L'année 2010 était l'année européenne de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Un colloque "La contribution de la culture à la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale" ainsi qu'une publication "La pauvreté et l'exclusion sociale. Regards du monde associatif et d'institutions culturelles" dans la collection Culture-Education permanente ont été notamment consacrés à cette problématique. 

L'année 2011 sera quant à elle consacrée au bénévolatPlus d'informations sur le site "Europa"

La décision du Conseil de l’Union européenne de déclarer 2011, année européenne du volontariat est motivée par les considérations suivantes :
Montrer que 
- le volontariat est une des dimensions fondamentales de la citoyenneté active et de la démocratie
- le volontariat permet l’acquisition d’aptitudes et de compétences sociales
- les actions liées au volontariat, qu’elles soient formelles, non formelles ou informelles, sont bénéfiques tant pour les volontaires, que les associations et la société dans son ensemble ; ces actions ne se substituent pas aux emplois professionnels et constituent une valeur ajoutée pour la société
- le volontariat contribue de manière très importante à la solidarité sociale
- le volontariat joue un rôle fondamental dans le domaine de la jeunesse
- le volontariat accroit la participation civique et contribue au sentiment d’appartenance des citoyens à la société, au niveau local, régional, national, européen.

4 objectifs sont définis pour valoriser et développer le volontariat :
- développer les conditions favorables au volontariat
- soutenir les organisations pour développer la qualité des actions volontaires
- faire reconnaître le volontariat
- mettre en valeur l’importance du volontariat comme facteur de cohésion sociale

Organisation et coordination de l’Année européenne 

  • au sein des Etats membres:
    Chaque Etat désigne un Organisme national de coordination. Pour la Belgique, 3 organismes ont été désignés pour représenter chaque Communauté.  L’année européenne du volontariat est gérée par le secteur de la culture.
  • en Communauté française:
    Le Service général de la Jeunesse et de l’Education permanente est désigné par la Ministre de la Culture comme organe de coordination pour la Communauté française. Un comité d'orientation réunissant des représentants des principaux secteurs concernés par le volontariat est constitué. Le secteur des Centres culturels y sera associé via un représentant de la Commission des Centres culturels (3C).  Ce Comité d’orientation n’a pas de capacité organisationnelle mais est chargé des missions suivantes:
    - accompagner la mise en œuvre du programme d’activités 
    - définir le message sur le volontariat et renouveler son image
    - tracer les grandes lignes de la coopération avec les 2 Communautés
    - tracer les grandes lignes de la campagne d’information (y compris sites internet)
    - assurer le suivi et l’évaluation des projets programmés
    - déléguer l’organisation des projets prévus dans le programme d’activités  
    - approuver le lancement éventuel d’un appel à projets
    - gérer la répartition des ressources budgétaires allouées au programme
    - débattre de toute question générale relative au volontariat et au programme

Le Service général  de la Jeunesse et de l’Education permanente assure la coordination du programme. Les projets sont soit réalisés par l’administration, soit délégués à des opérateurs, soit organisés par des opérateurs et font l’objet d’un soutien ou subvention.